mercredi 31 octobre 2018

Forgotten Monsters, c'est fini!

Bonjour à toutes et à tous, 

En ce 31 octobre 2018, le concours Forgotten Monsters organisé par notre équipe en parallèle de la sortie de Forgotten Generation 4 touche à sa fin. Tandis que les résultats seront communiqués sous peu, on rassemble les œuvres en plein dans le thème, réalisées par des membres d'Arcadia Graphic Studio

La première est une illustration d'un Phalène zombie, dessiné par Yannick Potier !


Suivi de Zira dessinée par Florian R. Guillon :


Puis un Bogy cyborg, toujours de Florian :


Rappelons aussi que tout avait commencé avec un Drak Béryl signé par Mahmad :


Et pour conclure, on vous propose également une nouvelle écrite par Florian R. Guillon :)

Avant-propos : cette nouvelle est un récit alternatif de Dark Fates à l'occasion d'Halloween. Il n'entre pas dans la continuité des épisodes déjà parus. Les illustrations sont issues des sessions d'Inktober pour la plupart, seule la dernière a été réalisée spécialement pour cette histoire.


31 octobre





31 octobre. Les citrouilles, fantômes et sorcières avaient commencé à envahir timidement les rues de Kaltsee, principalement à l’initiative des commerçants qui avaient vu en cette fête étrangère un moyen de s’assurer une petite manne financière, entre la rentrée des classes et avant la fête de Noël. Mais cette tradition commerciale était marquée, cette année, par l’irruption de véritables visions de cauchemar, quelques mois plus tôt. Pendant la nuit de Walpurgis, les morts s’étaient en effet relevés de leurs tombes, laissant dans leur sillage plusieurs victimes avant de disparaître d’un coup. Les cœurs étaient donc moins à la fête pour se costumer en revenants. Seuls, les plus téméraires auront choisi de vaincre leurs peurs pour s’amuser en incarnant des créatures rejetées par l’enfer, mais la plupart auront préféré opter pour des déguisements plus neutres ou plus drôles.

Cependant, Claire Djarvick goûtait peu cette tradition nouvelle. À vrai dire, elle se tenait à l’écart des rassemblements depuis plusieurs mois, depuis la mort de Xavier Enrikchen, son petit ami, et tout ce que Halloween lui rappelait, c’était le dernier jour d’octobre, la veille de la Toussaint, le jour où l’on fleurit les tombes des êtres chers. Elle se préparait psychologiquement à aller au cimetière, pour se recueillir pour la première fois face à la stèle de son amour disparu, accepter l’inacceptable. En cette fin de journée, elle n’était donc pas d’humeur à aller faire la fête, alors elle avait décidé d’évacuer ses noires pensées à la salle de sport.

Dans le vestiaire bien moins peuplé qu’à l’accoutumée, Claire se rappela les événements des mois passés : comment Joe Gillian était venu chez elle annoncer la nouvelle funeste, comment elle l’avait accueillie, et comment sa vie aurait pu devenir un enfer. Fort heureusement, ses parents l’avaient soutenue du mieux qu’ils le pouvaient, l’aidant à se débarrasser de sa mauvaise hygiène de vie et à pratiquer une activité qui lui faisait du bien. Claire avait donc choisi de s’inscrire à la salle de sport, remplaçant les cigarettes et l’alcool par l’effort soutenu d’une activité sportive. En enfilant sa brassière et son short, elle se disait qu’elle était une toute autre personne, du moins tant que l’effort physique continuait ; c’est pourquoi elle tenait à rester le plus longtemps possible à profiter des installations à sa disposition, afin d’éloigner le moment où elle devrait ressortir et affronter son mal-être.



En sortant du vestiaire, Claire se remémora le chemin qu’elle avait parcouru jusqu’à la salle, et son intrigante rencontre avec Ewen Merrick quelques minutes plus tôt. Elle n’avait pas vu le jeune sorcier depuis des mois, et leur dernière rencontre avait été mouvementée. Claire l’observa de loin : il paraissait confus et désespéré. Quand il fut enfin à sa hauteur, il l’interpella maladroitement. « Zira n’est pas rentrée depuis deux jours », lâcha-t-il au bout de quelques secondes. Le nom de Zira Ondalli faisait ressurgir des souvenirs dans la tête de Claire, des souvenirs peu flatteurs. Elle se souvenait d’une jeune femme agressive envers Xavier, et à la personnalité moins positive que ce qu’elle laissait entendre d’elle à la radio. Elles ne s’étaient d’ailleurs plus parlé depuis la mort de Xavier, Claire ayant décidé de couper les ponts délibérément, et Zira n’ayant pas essayé de renouer le contact de son côté. Pourtant, à voir Ewen aussi désemparé, elle eut de la peine pour lui, et commença à s’inquiéter pour Zira.

Dans la salle, l’affluence était maigre. Peut-être que les habitués avaient décidé de célébrer Halloween en famille plutôt que de s’entraîner ?

Deux heures passèrent. Dehors, la nuit était tombée, et plusieurs personnes avaient déjà quitté la salle. Claire fit une pause pour boire un peu d’eau. À ce moment, elle s’aperçut qu’un homme complètement hagard était entré. Il se tenait sur le pas de la porte quand un des entraîneurs finit par s’approcher de lui, lui demandant ce qu’il voulait. Il y eut une seconde pendant laquelle l’homme hagard se figea complètement, puis sauta à la gorge de l’entraîneur. Deux autres hommes entrèrent pendant que le premier buvait goulûment le sang de sa victime, mais eux avaient l’air plus alertes et avaient leurs yeux injectés de sang dirigés vers les quelques personnes qui s’entraînaient dans la salle, et ils commençaient à se précipiter vers leurs proies.

Nul ne semblait en croire ses yeux, mais le mot fut lâché : vampire. Il était impossible qu’il s’agît d’une mise en scène d’Halloween, et si la nuit de Walpurgis avait bien démontré une chose, c’était que l’incroyable et l’impossible faisaient désormais partie du quotidien. Quand une femme – un vampire - entra à son tour dans la salle de sport, la panique gagna tout le monde. Claire, elle, était miraculeusement hors du champ de vision des vampires, et en profita pour gagner la sortie de secours. À peine à l’air libre, elle se mit à courir droit devant elle, remarquant à peine les corps sans vie qui gisaient le long de la rue.

Filant aussi vite qu’elle le pouvait, elle se rendit compte qu’elle passait dans une rue qui lui était familière, au bout de laquelle se trouvait le magasin « El Marino », tenu par Juan Cazaro, qui avait hébergé Xavier pendant des mois. La pensée de revoir l’antipathique vendeur rassura pourtant Claire, qui se précipita dans la boutique. Les lumières étaient éteintes, et une odeur pestilentielle flottait. Dans l’obscurité, Claire devina deux corps étendus sur le sol, qu’elle enjamba pour accéder aux interrupteurs derrière le comptoir. Le magasin fut éclairé en quelques secondes. Les corps sur le sol étaient ceux de deux femmes. Claire observa autour d’elle afin de voir si Juan était encore dans les parages, mais elle comprit vite que la masse sombre qu’elle avait vue dans le noir n’était autre que le corps exsangue de l’Espagnol, qui s’était battu jusqu’à la fin. Claire porta la main à son cœur, une façon de rendre un dernier hommage à cet homme qu’elle n’avait jamais aimé, et réciproquement, avant de fouiller derrière le comptoir à la recherche de tout ce qui pourrait lui être utile. Elle s’empara d’un sac et y glissa le long couteau de Juan, ainsi que des fusées éclairantes et un pieu qu’elle eut du mal à extirper du cœur d’un des cadavres de vampires.

Claire pensa alors à ses parents, et se dit qu’elle devrait essayer de les rejoindre. Mais la maison était trop loin, et elle avait une dernière halte à faire qui pouvait remettre les choses dans l’ordre. L’appartement que partageaient Zira Ondalli et Ewen Merrick n’était pas si loin, et c’était peut-être la seule chance pour la ville de Kaltsee de ne pas céder à l’emprise des vampires.





À nouveau une course rapide, et Claire fut devant la porte. Elle prit quelques secondes pour reprendre son souffle, puis entra sans sonner. Seule, une petite lampe éclairait la pièce de vie… et la silhouette d’une femme.

« Claire ? C’est toi ? » demanda-t-elle.

Cette voix ne lui était pas inconnue ; au contraire, elle était reconnue de toute la ville pour son émission qui apportait des conseils et un peu de baume au cœur de nombreux jeunes et moins jeunes. Claire se risqua donc à répondre :

« Oui. Zira, c’est toi ? Ewen m’a dit que tu avais disparu.

La silhouette se déplaça dans la lumière, et Claire comprit immédiatement pourquoi elle ne l’avait pas reconnue : Zira portait un corset et une longue jupe dévoilant sa jambe gauche gainée d’un bas en résille. Sa coiffure elle-même était différente, plus sophistiquée. Claire avait toujours considéré l’habillement de Zira sans aucun goût, aussi la voir ainsi parée la rendait méconnaissable à ses yeux.


- C’est moi, lui dit-elle sobrement. Je suis revenue.

- Quelle incroyable transformation, souffla Claire.

- N’est-ce pas ? (Zira fit une pause) Oh, tu parles de mes habits ? J’en ai toujours rêvé. »

Elle fit un tour sur elle-même, faisant virevolter sa jupe.

«  Une deuxième vie, ça change tout », reprit-elle.

À ce moment, Claire contempla ses yeux : ils étaient injectés de sang. Comme si Zira avait anticipé la question, elle répondit :

«  Oui, j’en suis une. Tu ne te doutes pas à quel point c’est libérateur. »

Claire plongea la main dans le sac pour s’emparer du pieu, tandis que Zira continuait :

« Je me suis déjà nourrie ce soir. Je suis repue. Tu peux donc partir tranquille… ou nous rejoindre ! »

À ces mots, Zira fondit sur Claire, qui sortit hâtivement le pieu du sac et frappa la vampire à la tempe. Profitant du fait que son adversaire devenait chancelante, Claire prit la fuite, oubliant le sac dans sa hâte. Elle se mit à courir vers les bois sans regarder en arrière. Elle était désorientée, et plus rien ne comptait à présent qu’échapper à la créature qu’était devenue Zira Ondalli. Hors d’haleine, elle finit par s’effondrer derrière un arbre. Il lui fallut plusieurs minutes pour reprendre son souffle et ses esprits. Qu’est-ce qui avait fait de Zira un vampire ? Avait-elle tué Ewen Merrick ? Et si… ? L’espace d’un instant, elle eut une révélation : et si Xavier était aussi devenu un vampire ? Il serait sans doute venu chercher Claire, ou…

À mesure que ses tympans ne faisaient plus résonner son pouls, elle commençait à mieux appréhender son environnement : à une dizaine de mètres devant elle, elle pouvait entendre le léger bruissement de l’eau de la rivière, rivière qu’elle voyait de manière assez distincte. Les bois, étrangement, étaient silencieux, comme avant une tempête. Pendant quelques secondes, Claire retrouva son calme, comme si son coup de frayeur n’avait pas eu de cause sérieuse ; mais ce calme fut vite rompu par des pas dans les feuilles desséchées, à quelques mètres derrière elle. 



« Inutile de te cacher », retentit la voix de Zira. « Je sens parfaitement ton odeur. »

Claire sentit son pouls s’accélérer. Serrant le pieu dans son poing, elle se redressa contre l’arbre. Elle prit une longue inspiration, puis sortit de sa cachette.

Zira semblait encore toute fraîche, comme si elle n’avait fait aucun effort pour rejoindre sa victime. Sa poitrine, mise en valeur par son corset, ne se soulevait absolument pas. Claire, elle, luttait pour tenir debout malgré ses jambes flageolantes. Finalement, elle brandit son pieu en avant, résignée, en lâchant « Je te préférais quand tu étais dans la radio, Zira ! » pour se donner du courage.

Le combat qui s’ensuivit était déloyal. Claire, transie de peur, devait se battre contre une Zira en parfaite possession de ses moyens, et dont la nouvelle nature vampirique l’avait dotée de nouvelles capacités qui l’élevaient au-dessus de la condition humaine. Pendant plusieurs minutes, Claire reçut plusieurs coups assénés avec le plus grand des calmes, mais elle trouva toutefois la force de se relever à chaque fois. Elle réussit à porter elle-même plusieurs coups de pieu à son adversaire, mais jamais au bon endroit ni avec assez de force. Mais au bout de trop nombreux coups portés à sa tête, Claire finit par ne plus être capable de se relever.

Zira se pencha sur sa proie, la bouche grande ouverte sur des crocs qui n’attendaient que de plonger dans une jugulaire. Cette fois, aucun discours ne venait se poser en prélude, il ne restait que l’envie primaire de tuer. Claire sentit sa tête tourner alors que les dents acérées commençaient à toucher sa chair. Elle était perdue, elle se sentait déjà partir quand elle entendit une voix criant des mots qu’elle ne reconnaissait pas, mais qui étaient en réalité issus d’une langue très ancienne. Un bruit sourd accompagna une explosion liquide et visqueuse qui lui macula le visage et la poitrine.

Les crocs n’avaient pas pénétré sa chair, et Claire, abasourdie, vit s’effondrer le corps désormais sans tête et sanguinolent de Zira. Elle remarqua aussi une silhouette s’avancer vers elle et lui tendre la main. Le sceptre qui était dans l’autre eut un effet rassurant sur Claire.

« Ewen ! »

Celui-ci, dos au clair de lune, mit quelques secondes avant de répondre :

« Oui, c’est bien moi. C’est terminé pour elle, à présent. »

Claire prit la main de son sauveur et se redressa, les fluides de Zira coulant de sa brassière jusqu’à son nombril. Elle s’essuya tant bien que mal, mais elle savait qu’elle avait devoir prendre de longs bains pour se débarrasser du sang et de la sensation désagréable de la cervelle sur sa peau.

Ensemble, ils marchèrent main dans la main jusqu’à rejoindre la route. La lune éblouissait Claire, qui se tourna alors vers Ewen. Levant la tête, elle le trouva étrangement calme. Voyant qu’elle s’arrêtait, Ewen regarda Claire dont le visage passa alors au blanc.

« Ewen ! Tes yeux ! »

En guise de réponse, il resserra sa poigne et se pencha vers elle.

samedi 27 octobre 2018

Inktober avec Arcadia : bilan de la troisième semaine

Plus que quelques jours avant la fin d'Inktober, et c'est avec un peu de retard que l'on fait le bilan de la troisième semaine (plus un peu de rab). Florian R. Guillon nous offre une nouvelle fois un assortiment de personnages arcadiens des plus réjouissants !


Judo Squale, le prince sans nom de l'Atlantide, a rejoint les Daimiyo de Cyber-Shield, et en est devenu l'un des plus redoutables membres.
Découvrez son histoire dans Forgotten Generation (volume 1) #3, sous la plume de Maxime Saint Michel et les crayons de Bruce Cherin, et dans plusieurs numéros de Forgotten Generation : http://arcadiagraphicstudio.blogspot.com/p/blog-page_8235.html

Judo Squale © Maxime Saint Michel


Jeffrey Hine, alias Cyber-Shield, est l'un des plus grands génies sur Terre, et aussi l'un des plus puissants super-héros. Il a réuni sous sa coupe le redoutable groupe des Daimiyo.

Découvrez son génie à l'oeuvre dans le webcomic Esprit Vengeur et dans les numéros de Forgotten Generation (volume 2), mais également dans plusieurs nouvelles, toujours sous la plume de Maxime Saint Michel.

Cyber-Shield © Maxime Saint Michel
Xavier Enrikchen est l'homme le plus mystérieux de la bande qui gravite autour d'Ewen Merrick : son passé et ses occupations sont inconnus, au grand dam de sa petite amie Claire Djarvick. Néanmoins, il se bat pour la bonne cause.

A retrouver dans tous les épisodes de Dark Fates de Florian R. Guillon, à chaque numéro de Forgotten Generation.

Xavier Enrikchen © Florian R. Guillon
Le masque (ou le visage) d'Eva Vanzetti est bien fragile, tout comme sa psyché. Quand on sait quelles épreuves elle a traversées avant de rencontrer Reject, c'est compréhensible.

A lire prochainement dans Forgotten Generation !

Eva Vanzetti © Florian R. Guillon
Zira Ondalli est devenue un vampire et mord à la pelle ! Personne n'est sauf ! Même Juan Cazaro !

L'histoire de Zira Vampire vous sera racontée pour Halloween. En attendant, vous pouvez la retrouver en version humaine dans tous les épisodes de Dark Fates, à chaque numéro de Forgotten Generation, par Florian R. Guillon.

Zira Ondalli, Juan Cazaro © Florian R. Guillon
Claire Djarvick, la petite amie de Xavier Enrikchen, a peut-être des vices et des comportements malsains, mais elle est aussi sportive.

Le côté sportif de Claire sera exploré pour Halloween. Cependant, elle est à l'honneur du dernier épisode de Dark Fates, dans Forgotten Generation #4 (réalisé par Florian R. Guillon).

Claire Djarvick © Florian R. Guillon
Midnight est un ninja, et le seul membre 100% humain de World Justice. Dans le Madwhite Universe, il est aussi un sabreur hors-pair qui a pris sous son aile Drak Béryle.

Midnight apparaît dans l'épisode 0 de World Justice réalisé par Sophie Rumo (publié dans Forgotten Generation (volume 1) #0 et 1), mais il est aussi à l'honneur dans Esprit Vengeur écrit par Florian R. Guillon et dans la nouvelle Midnight In Hakodate écrite par Maxime Saint Michel

Midnight © Sophie Rumo

vendredi 19 octobre 2018

[Concours] Forgotten Monsters - c'est le moment de s'y mettre !

Forgotten Generation 4 est sorti (n'oubliez pas de vous le procurer), mais il ne faudrait pas oublier le concours Forgotten Monsters ! Vous avez jusqu'au 30 octobre 23h59, alors ne traînez pas ! 

Si vous n'avez pas d'idées, il reste encore les suggestions officielles comme Lord Corlatius en loup-garou, Steelman en cyborg un peu Frankensteinesque, ou Black Terror en mort-vivant/squelette.

Les participations au concours seront publiées sur notre site, et les trois meilleures seront publiées dans Forgotten Generation 5 et leurs auteurs seront sollicités pour dessiner une BD et recevront en cadeau le FG5.

Envoyez vos monstrueuses participations à forgottengeneration@live.fr !

Et pour vous inspirer, voici nos premiers Forgotten Monsters :

Drak Béryl en homme-lézard par Mahmad
Zira Ondalli en vampire par Florian R. Guillon
Bogy en cyborg par Florian R. Guillon
Phalène en zombie par Yannick Potier


dimanche 14 octobre 2018

Inktober avec Arcadia : bilan de la deuxième semaine

Wonderstar © Sophie Rumo
Wonderstar, alias Al Strong, était mécanicien sur fusée avant qu'un accident cosmique ne lui donne des super-pouvoirs faisant potentiellement de lui l'homme le plus puissant sur Terre. C'est à l'initiative d'Arsinoë Augsburger qu'il rejoindra World Justice.

L'épisode 0 de World Justice peut être lu sans encrage avec le trait direct de Sophie Rumo dans Forgotten Generation 0 et encré par Mahmad dans Forgotten Generation v1 1.











Drak Béryl © Maxime Saint Michel 

Drak Béryl, alias Ryumaru Nogard, est un jeune néohumain cracheur de feu veillant sur Shin'Lille. Il souhaite devenir un grand super-héros dans une Europe qui ne les tolère pas, et pour ça, il lui faudra passer de nombreuses épreuves.

Pilier de Forgotten Generation depuis le numéro 2 (volume 1), Drak Béryl fait partie des personnages les plus emblématiques d'Arcadia Graphic Studio, et vous pouvez retrouver ses aventures dans la plupart des numéros du magazine et en prose sur notre site, toujours sous la plume de Maxime Saint Michel.








 
Orst © Florian R. Guillon
Orst, ancien garde atlante en exil, vit paisiblement en Norvège où il partage son temps entre élever sa fille et combattre des menaces venues d'ailleurs.  


Pour son premier récit, Orst est apparu dans Tales Of The Madwhiteverse sous la plume de Florian R. Guillon et les crayons de Bruce Cherin. Et ça se passe dans Forgotten Generation v2 2.










Green Claw


Green Claw est l'être malfaisant le plus puissant du Madwhite Universe. Il avait fini par disparaître dans les années 1940, mais a trouvé le moyen de revenir à notre époque afin de capturer Sentinel.

A l'origine une création de Jack Cole pour Lev Gleason Publications, Green Claw a rejoint le domaine public et le sommaire de Forgotten Generation 0. A l'occasion du webcomic Esprit Vengeur, il a rejoint officiellement les personnages d'Arcadia Graphic Studio.






Eva Vanzetti & Reject © Florian R. Guillon

Eva Vanzetti a été sauvée par l'étrange entité multiverselle Reject, et l'accompagne bon gré mal gré à travers le multivers.

Ces personnages apparaîtront bientôt en BD.














Zira Ondalli © Florian R. Guillon
Zira Ondalli est devenue un vampire et obéit à des ordres mystérieux, qui pourraient bien causer la perte de ses anciens amis.

Vampire Zira est une version alternative de Zira Ondalli de Dark Fates créée à l'occasion d'Inktober 2015. A l'occasion du concours Forgotten Monsters d'Halloween, elle sera mise à

l'honneur dans une histoire inédite. En attendant, vous la retrouver dans Dark Fates, à chaque numéro de Forgotten Generation.


jeudi 11 octobre 2018

Forgotten Generation 4 est là !

On peut dire qu'on aura tout connu avec ce numéro 4, et qu'il semblait être l'objet d'une malédiction : après une course contre le transporteur et des colis en mauvais état, la première impression (dans le sens imprimé) s'est faite de manière à ce que nos pages couleurs de deuxième et troisième de couverture ont été imprimées en noir et blanc à l'intérieur du livre, décalant toute la pagination (ce qui est très moche, car il y a plusieurs double-pages). Puis il a fallu se résoudre à trouver de quoi payer une nouvelle impression (et je remercie encore une fois nos généreux donateurs qui nous ont tiré de ce mauvais pas), qui sera finalement faite chez un nouvel imprimeur. Et c'est donc celui-ci qui nous a envoyé un stock de Forgotten Generation 4 bien imprimés, bien envoyés, bien livrés. 

C'est donc avec un soulagement et une joie immenses que je peux vous dire que Forgotten Generation 4 est enfin disponible, vous pouvez l'acheter pour la modique somme de 4,90€ sur notre boutique.

Au sommaire : Sentinel/Captain Lazer, Reverendo Cruz, Ghost Woman, Dark Fates, Virus, et Lord Corlatius !


Pendant ce temps, nous avons déjà commencé à travailler sur le numéro 5, qui verra le retour de nos héros habituels, ainsi que de Steelman ! Restez à l'écoute !

[Concours] Forgotten Monsters

Qui dit mois d'octobre dit... Halloween ! Et si Michael Myers revient sur les écrans ce mois-ci, et alors que Forgotten Generation 4 arrive dans quelques heures, nous vous proposons un petit concours ouvert aux dessinatrices et aux dessinateurs (mais si vous êtes plus à l'aise avec les mots, ça peut s'arranger). L'idée, c'est d'être dans l'esprit d'Halloween, et de transformer les personnages d'Arcadia Graphic Studio en monstres ou créatures surnaturelles !

Vous voyez ce que je veux dire ? Mahmad et Florian R. Guillon vous montrent l'exemple :

Drak Béryl devient un homme-lézard, Zira Ondalli devient un vampire, et les possibilités sont infinies (comme Lord Corlatius en loup-garou, Steelman en cyborg un peu Frankensteinesque, ou Black Terror en mort-vivant/squelette - là, ce sont les suggestions officielles, mais vous pouvez en faire d'autres).

Les participations au concours seront publiées sur notre site, et les trois meilleures seront publiées dans Forgotten Generation 5 et leurs auteurs seront sollicités pour dessiner une BD et recevront en cadeau le FG5.

Nous avons pléthore de personnages que vous pouvez utiliser. En voici un échantillon non-exhaustif mais représentatif. Nous espérons que vous serez nombreuses et nombreux à participer !

Envoyez vos participations à forgottengeneration@live.fr Date limite de remise : mardi 30 octobre à 23h59 !


Lord Corlatius et Drak Béryl
Ewen Merrick (Dark Fates)



Les Daimiyo : Cyber-Shield, Judo Squale, Osira et Veleno (Justices Unbounded)





Phalène

Sophicia (World Justice)
Steelman



Black Terror (Terreur Noire)

Bogy



dimanche 7 octobre 2018

Inktober 2018 avec Arcadia : bilan de la première semaine

C'est le marronnier d'octobre, avec les feuilles qui tombent et Halloween, je veux bien sûr parler d'Inktober ! Mais qu'est-ce qu'Inktober ? Il s'agit d'un défi illustré conçu par Jake Parker, consistant à faire un dessin encré par jour d'octobre sur un thème donné. Puis le concept a été décliné en plusieurs variantes par autant d'internautes, le principe de base restant le même, à savoir un dessin encré par jour : on a ainsi vu fleurir The French Inktober, Backto80stober, Venomtober, Feminktober, Monstober, Fucktober et même le plus coquin Kinktober (sans parler des variantes spécifiques aux artistes).

Florian R. Guillon, lui, a choisi cette année encore de suivre les thèmes officiels en les adaptant autant que possible aux personnages d'Arcadia. Voici donc le bilan de cette première semaine, en laissant de côté les personnages non liés à notre association (vous ne verrez donc pas Spawn et Coq-Man sur cette page), mais en amenant quelques surprises pour nos fidèles lecteurs.

 Jour 1 - Toxique 

Venomous Girl a été l'héroïne de plusieurs nouvelles entre 2005 et 2007. Elle possède deux tentacules végétaux vénéneux qui lui donnent son nom, et elle se bat pour découvrir qui a pu lui voler sa vie d'avant.

Version BD dans les mois à venir !

Venomous Girl © Florian R. Guillon
 Jour 2 : Tranquille

Yordi est une super-héroïne surnommée "la légende du front de l'Est" pendant la Deuxième Guerre Mondiale, avant de disparaître mystérieusement et de tomber dans l'oubli, comme toute une génération.

Première apparition dans le webcomic Le Temps Des Héros.

Yordi © Florian R. Guillon
Jour 4 : Sortilège.

Ewen Merrick, de Dark Fates, doit s'habituer à maîtriser des sorts qu'il ne comprend pas et qui ont profondément changé sa vie.

A lire dans chaque numéro de Forgotten Generation.

Ewen Merrick © Florian R. Guillon
 Jour 6 : Baver.

Claire Djarvick est la plus jeune des protagonistes de Dark Fates, et la plongée dans un monde incertain et surnaturel a des effets sur sa psyché, surtout quand Xavier Enrikchen n'est pas là.

Claire Djarvick tient la vedette dans le dernier épisode de Dark Fates, publié dans Forgotten Generation 4 (dont la version proprement imprimée sera bientôt là) : vous pouvez la précommander ici.

Claire Djarvick © Florian R. Guillon
Jour 7 : Epuisé.

Roi déchu d'un peuple qui veut sa perte, Lord Corlatius voyage de corps en corps à travers le Multivers pour combattre les Liktalzzz. Un combat de longue haleine et épuisant, dont l'issue se joue dans Forgotten Generation 4.

A lire dans Forgotten Generation (v1) 3 et (v2) 1 à 4 : à commander ici.

Retrouvez également les récits en prose sur notre site dans la rubrique Prose Bonus Online

Lord Corlatius © Ben Wawe